Allée d'arrivée vue des fossés

La première pierre du château de Caradeuc a été posé en 1722 par Anne-Raoul Caradeuc de la Chalotais, procureur au Parlement de Bretagne. Cette demeure de style Régence devient la maison de campagne et le lieu d'expérimentation agricole de son fils, Louis-René, procureur général au Parlement. En 1786, la terre de Caradeuc est érigée en marquisat par lettres patentes de Louis XVI. Le domaine est vendu comme bien national à la Révolution puis rendu à la famille au début du XIXe. Un plan de 1846 permet de penser qu'un parc à l'anglaise entoure alors la demeure. En 1898, le comte René de Kernier décide de le transformer en parc à la française et confie ce projet à l'architecte-paysagiste Edouard André. Depuis lors, l'entretien courant, les plantations et les embellissements sont réalisés conformément au plan d'André et en suivant les règles qu'il a exposé dans son Traité général de la composition des parcs et jardins de 1875.


Vue aérienne des parterres devant le château logo Monument historique logo Jardin Remarquable Le parc, inscrit à l'inventaire et classé Jardin Remarquable, se visite.
logo Monument historique Le château, lui aussi inscrit à l'inventaire des monuments historiques, ne se visite pas.

Eléments remarquables du parc de Caradeuc

Parterre de Diane
Statue de Louis XVI
Portique du château de la Costardais

Spécificités du plan


Eléments décoratifs


Eléments botaniques


Retour en haut de la page